Œuvre

Patrick Bernatchez
Lost in Time
2014

Catégorie :
Vidéo/Film
Date de production :
2014
Matériaux :
Film couleur transféré sur support numérique, 46 min, son, 2/5
Description :

Issu du cycle d’œuvres également intitulé Lost in Time (2009-2015), ce long métrage projeté sur le mur d’une salle obscure plonge le spectateur dans un monde incertain où deux histoires sont racontées en parallèle. L’une des séquences suit deux figures sombres et casquées — un cavalier et son cheval — qui errent dans un paysage glacial. Confiants, ils traversent en tandem le temps et l’espace. En cours de cavale, ils hésiteront toutefois, ne semblant plus s’entendre sur le chemin à suivre. L’homme se retrouve soudainement seul, sa monture s’étant écroulée d’épuisement. Des images du cheval, pris dans un énorme bloc de glace en train de fondre, parsèment la trame narrative confuse et sans linéarité stricte. Le cavalier s’enfonce par la suite dans la neige tandis que son cheval renaît peu à peu. Les protagonistes restent ainsi pris à jamais dans une boucle temporelle où la vie et la mort se relaient infiniment.

Mention de provenance :
Don de la Collection Loto-Québec, dans le cadre d’un partenariat avec le Musée d’art contemporain de Montréal
Collection :
Collection Musée d’art contemporain de Montréal
Art contemporain québécois
Date d’acquisition :
2016
Numéro :
D 16 49 VID 1

Images

Image couleur, à contre-jour, d’un cavalier noir casqué occupant le tiers de l’espace. Il chevauche un cheval noir qui porte un casque également. Une fine neige forme un jeu de taches blanches sur eux. (Afficher en plein écran)
arrêt sur image © Patrick Bernatchez

Vidéo

extrait © Patrick Bernatchez
Afficher la transcription

Tout au long de l’extrait, les Petits Chanteurs du Mont-Royal chantent l’aria des Variations Goldberg, sur une composition de Murcof.

Un cavalier tout de noir vêtu porte un casque intégral. Sa monture, un cheval noir, porte un casque noir également. Ils émergent d’un paysage enneigé, glacial et embrumé et foncent droit vers la caméra. Le cheval galope au ralenti, faisant virevolter la neige sous ses sabots.

Alors que l’extrait se termine, le cavalier et sa monture chevauchent à gauche de la caméra, ne laissant que le paysage blanc enneigé désormais vide.