Œuvre

William Kentridge
Learning the Flute
2003

Catégorie :
Installation
Date de production :
2003
Matériaux :
Film 35 mm transféré en vidéo, tableau noir, chevalet, 8 min, Édition de 8, E.A. 1
Dimensions :
160 x 130 cm (tableau noir); 190 x 69.8 cm (chevalet)
Culture :
Africaine
Description :

Learning the Flute s’insère dans une série de travaux réalisés par William Kentridge en lien avec sa production de La Flûte enchantée (2005), un opéra composé par Mozart en 1791. L’installation occupe un espace intimiste et sombre. Monté sur un chevalet, un tableau noir sert d’écran à la projection d’une animation filmée en 35 mm, puis transférée en vidéo. La captation filmique repose sur l’enchaînement de dessins au fusain qui, grâce à une inversion tonale du noir et du blanc, prennent l’apparence de craie blanche sur tableau noir. L’œuvre comporte une nette référence au négatif photographique et joue sur la dualité incarnée notamment dans les rapports noir/blanc, lumière/noirceur et bien/mal qui se manifestent dans les allusions à la Reine de la Nuit et à Sarastro, le prêtre du soleil, deux personnages issus de l’opéra de Mozart. Sont esquissés en rafale, au son de l’opéra interprété par Thomas Beecham à la tête de l’Orchestre philharmonique de Berlin (1937), différents phénomènes incluant la victoire de la lumière sur les ténèbres, le passage du temps, les rythmes cosmiques, la course des planètes et les quatre éléments. L’ensemble foisonne d’images de dieux, de sculptures et de temples égyptiens, de grands décors d’opéra inspirés de ceux de Karl Friedrich Schinkel, d’instruments de mesure, de métronomes et autres signes ou emblèmes maçonniques. L’artiste, qui inscrit sa présence sous forme de silhouette, est tour à tour maître d’œuvre, marionnettiste et chef d’orchestre.

Mention de provenance :
Achat, grâce à la générosité de la Fondation du Musée d’art contemporain de Montréal
Collection :
Collection Musée d’art contemporain de Montréal
Art contemporain international
Date d’acquisition :
2004
Numéro :
A 04 2 I 2